.:.Chronique.:.

Pochette

Schuller, Sébastien

Happiness

[Catalogue / Wagram::2005]

|01 1978|02 Weeping Willow|03 Sleeping Song|04 Wolf|05 Ride Alone The Cliff|06 Where We Had Never Gone|07 Tears Coming Home|08 Edward's Hand|09 Donkey Boy|10 Alone You Walk|11 Le Dernier Jour|

Enfin du gros, gros dossier que voilà. Sébastien Schuller, petit franchouillard, a décidé de remettre à leur place un certain nombre de formations électro-pop-je-plane surfant sur la vague de Sigur Ros et Radiohead. Ils ont l'air fins, aujourd'hui, les copieurs écrasés par leurs références (Julian Fane, The Album Leaf) et les mous du genou en perte de vitesse (Mum). Force est de reconnaître, non sans fierté, que les Français tirent leur épingle du jeu: Syd Matters promet de bien belles choses, Emilie Simon confirme son talent, et Sébastien Schuller sort aujourd'hui l'un des premiers classiques de 2005.

Examinons de plus près le cv du bonhomme. Formation classique (percussionniste); se dirige vers la musique pop après son départ du conservatoire; compose ses chanson dans son studio près de Montmartre. Pas de doute, ce type va faire un tabac chez les Inrocks. Sa musique: un cocktail de saveurs sucrées comme il faut, un mélange entre instruments acoustiques et sonorités électroniques parfaitement réussi, une voix un peu trafiquée mais pas trop. Voilà le minimum syndical pour être un artiste prometteur. Mais Schuller n'est pas prometteur, Schuller est Grand. Happiness regorge de moments délicieux, et arrive à proposer quelque chose de vraiment original tout en respectant les codes d'un genre plus exigeant qu'on ne le croit.

Happiness, vous l'aurez compris, est à se procurer d'urgence.

note : 9

par yves, chronique publiée le 02-03-2005

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

louis : avis du rédacteur
Jeff : avis du rédacteur

?>