.:.Chronique.:.

Pochette

Wolf, Patrick

Wind the wires

[Tomlab::2005]

Après l'excellent premier essai : "Lycantrhropy", Patrick Wolf revient début 2005 avec le non moins excellent "Wind the wires", toujours sur le label allemand Tomlab. Seulement 1 an et demie après son premier album, le multi instrumentaliste nous livre une fois encore une oeuvre complètement originale, un mélange de sons venus de l'Ouest de l'Angleterre. Que ce soit avec un ukulélé, un piano, des cordes bien tendues (limite tsiganes), Patrick Wolf sait créer des mélodies impeccables. Âgé seulement de 21 ans, le jeune Patrick manie très bien tous les sons qu'il utilise. Les mélodies envoûtantes de "Wind the wires" raviront les fans du jeune homme mais sauront sûrement aussi interpeller ceux qui n'ont pas eu la chance d'écouter "Lycanthropy". Les mélodies, on le répète, sont parfaites; et on a du mal à décrocher une fois qu'on est parti dans le monde du jeune songwriter. "Libertine" (premier single) est tout aussi osé qu'efficace. Et ce "Wind in the wires" ne cesse de tourner en boucle depuis le jour ou je l'ai entendu pour la première fois. Ce morceau (numéro 4 de l'album, portant le même titre que le disque...) est d'une beauté et d'une sensibilité rare. Patrick Wolf sort un petit chef d'œuvre qui sera remarqué à coup sur par la presse et le public. Pas de doutes, Patrick Wolf fait partie des songwriters à suivre de très très près...pendant très longtemps...

note : 9

par dorian, chronique publiée le 25-02-2005

A voir également :

http://www.tomlab.com

http://www.patrickwolf.com

?>