.:.Chronique.:.

Pochette

Triola

Im Fünftonraum

[Kompakt::2004]

|01 Leuchtturm|02 Neuland|03 AG Penthouse [2. Epoche]|04 Unland|05 Wanderlust|06 Distel|07 Traumschön|08 Junge Männer Von Gestern|09 Ral 7035|10 Der Endlos Blaue Himmel|

C’est peut-être la fin d’un règne ou une erreur de parcours, allez savoir. Porté aux nues comme l’un des plus intéressant label de musique électronique de ces dix dernières années, Kompakt rentre désormais dans le rang. Tout du moins ce disque de Triola nous laisse le supposer. Si le l’easy listening devait s’appliquer à l’électronique on pourrait au moins reconnaître ce tour de force à Triola. On nage en plein dans la musique d’ambiance de seconde zone pouvant nous faire rappeler amèrement les plus mauvaises heures d’un Tangerine Dream. Sans inspiration notable ce disque accumule les clichés à l’allemande sans que cela soit plus choquant que cela. C’est indolore, sans saveurs particulières, le genre d’album qui, en tout décontraction, passe complètement inaperçu. Le caractère un peu trop moelleux et propret de la chose n’aide certainement pas à apprécier l’ensemble.

Le disque est donc lisse, sans trop de reliefs apparents, comme si on rendait là un service minimum. Les écoutes s’enchaînant on a cette impression de devoir s’obstiner sur une cause qui semble perdue d’avance. Rien ici ne viendra déclencher la moindre étincelle de bonheur. On consomme son ennui à petit feu avec cette envie pressante que se termine dans les plus brefs délais. Im Fünftonraum n’est rien moins qu’un bis repetita de ce que Kompakt a eu pour habitude de produire. Le problème c’est que l’on a fait largement mieux dans le genre et ce disque ne fait figure que d’amuse gueule qui serait parfait pour sonoriser les soirées mondaines feutrées. Un petit cocktail ?

note : 3

par Fabien, chronique publiée le 24-02-2005

A voir également :

http://www.kompakt-net.de

?>