.:.Chronique.:.

Pochette

Kinito

s/t

[Monsieur Monsieur/Capitol/EMI::2004]

|01 La Maison De Disque|02 Dans Un Champ|03 Lolita|04 10 Ans Déjà|05 J'Passe Mon Chemin|06 J'Sais Pas Danser|07 George|08 I Love You |09 Regarde|10 Supercar|11 Maîtresse|12 Joe Zébove|13 Football|

Je ne sais pas ce qu’on a fait en France pour mériter une telle punition. Le rock dans ce pays n’a jamais été rien d’autre qu’une caricature à quelques exceptions près. De toute façon les formations qui avaient un peu d’intérêt n’ont jamais eu l’exposition médiatique qu’ils méritaient. On leur a préféré des groupes comme Kinito à la rebelle attitude à l’efficacité douteuse. Alors bien sur Kinito dénonce tout ce qui ne va pas dans notre belle société, l’hypocrisie ambiante, qu’il existe des gens dans les métiers du disque qui ne sont vraiment pas gentils, que les jeunes filles sont bien naïves, la télé c’est bien caca etc… Rendez-vous compte le groupe se risque même à lâcher un « enculer » sur I Love You. Ils ont même failli dire « couilles », mais bon c’était peut-être aller trop loin (Regarde). C’est dire si ils en veulent.

Alors oui la punition est plutôt sévère. Dans le style power pop les Kinito font un formidable copier-coller à la française c’est à dire sans trop de génie et qui ne se distingue pas par l’originalité de ses paroles. Ce premier album est bien gentillet, trop naïf, trop tendre, à la limite de la crétinerie par moment. Du rock potache démagogique comme on peut en absorber abondamment sur les ondes nationales des radios dites « jeunes ». Oui, démagogique, et c’est un comble pour un groupe qui justement tente maladroitement de la dénoncer. Le problème c’est qu’ils sont en plein dedans. Alors effectivement des groupes comme celui-ci sont proprement fatiguant car ils n’ont rien de vraiment probant à proposer. Pire ils ne sont qu’un vaste cliché qu’on préfère oublier au plus vite. A moins que vous ayez moins de quatorze ans il se peut que vous leur trouviez quelques qualités. En ce qui me concerne ce sera sans moi.

note : 1.5

par Fabien, chronique publiée le 14-02-2005

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Jeff : avis du rédacteur
dorian : avis du rédacteur
Jack : avis du rédacteur

?>