.:.Chronique.:.

Pochette

Armstrong, Craig

Piano Works

[Sanctuary::2004]

|01 In My Own Words|02 Heatmiser 2|03 Hidden|04 Gentle Piece|05 Weather Storm|06 Diffuse|07 Leaving Paris|08 Fugue|09 Theme From Orphans|10 1st Waltz|11 Satine's Theme|12 Morning Breaks|13 Laura's Theme|14 Glasgow Love Theme|15 Dealy|16 Hymn 3|17 Angelina|18 Childhood|19 Sunrise|

Autant que je m’en souvienne je n’ai jamais pu apprécier les œuvres du sieur Armstrong au-delà du premier album. Pourtant celui-ci a su se faire apprécier dans bon nombres de chaumières où ses petites mélodies ont su faire chanceler quelques cœurs un peu trop sensibles. Dans cette mouvance à la Michael Nyman, Craig Armstrong fait office de compositeur-interprète au talent souvent discutable. The Space Between Us, son premier disque, avait pu faire illusion quelques temps mais notre homme a bien eu du mal pour se renouveler sombrant dans une sensiblerie mal placée et digne des pires romans à l’eau de rose. Déjà coupable des B.O. de Roméo + Juliette et Moulin Rouge, C.Armstrong ne se sera guère facilité la tâche en se collant une image de romantique pour pré-pubères dont les questions existentielles tiennent sur un ticket de métro. Ce nouveau disque n’échappera donc pas à la règle.

Seul avec son piano Craig Armstrong se cantonne à reprendre quelques unes de ses meilleures compositions, des titres de Massive Attack et quelques inédits en leurs donnant une tonalité automnale des plus figée. Rendez-vous compte en presque une heure de redondance pianistique, C.Armstrong réussit à vous mettre le moral à plat et vous donne une idée à peu près précise de ce qu’est le vide. Pourtant on sent bien qu’il s’en donne de la peine pour essayer de séduire mais le côté un peu trop sérieux et tristounet ne fait que l’enfoncer un peu plus à chaque morceau. Ce disque sera décevant jusqu’au bout. Rien n’arrivera à le sauver de la noyade et nous sombrerons avec lui. Préparez de l’aspirine cela aidera à faire passer la pilule.

note : 3

par Fabien, chronique publiée le 12-02-2005

A voir également :

http://www.craigarmstrong.com

?>