.:.Chronique.:.

Pochette

Re:

Alms

[Constellation::2004]

|01 Golem|02 Orientalism As A Humanism|03 On Golden Pond|04 Radio Free Ramadi|05 Lasers, Tracers, Radar Drones|06 Pawk|07 Home Security|

C’est surement à cause de disques comme celui-là que Constellation passe pour un label froid et austère. Déjà ils nous refont le coup de l’artwork inspiré par la mythologie juive, ok c’est joli mais en l’occurrence la musique de Re: n’a pas grand chose de folk traditionnel ou de post rock mystique. Ensuite sur le livret il est inscrit qu’il faut pousser le son à fond, parce que Re: n’est pas un vulgaire groupe d’ambient et qu’on risquerait de passer à côté de sonnorités quasi-subliminales si on a décidé de ne pas faire chier son voisin. Ok j’en rajoute volontier mais quand même, c’est pas un peu gonflé de nous donner des consignes d’écoute ?

Bon à part ça, il faut bien admettre que Constellation reste fidèle à sa réputation de label de luxe. La musique de ce duo de bidouilleurs est suffisamment pointue pour séduire les dingues d’expérimentation, de drone, de noise, etc. Sept titres qui mélangent tout et n’importe quoi dans une ambiance indus glaciale, complètement dépouillés de mélodie ou même de beat comme sur le très curieux Lasers, Tracers, Radar Drones. Ça sonne souvent comme une radio mal réglée, c’est parfois du n’importe, le meilleur exemple est peut-être Pawk où un piano croise des samples de cris d'animaux difficilement identifiables. J’ai pas l’air sympa avec ce disque comme ça mais je l’aime assez, surtout le dernier titre qui assure pas mal dans le registre glauque et malsain. Mais bon soyons honnête : si ce disque était sorti sur l’un des quarante mille micro-labels d’electro/noise en activité, on n’en parlerait surement pas…

note : 6

par johan, chronique publiée le 10-02-2005

A voir également :

http://www.cstrecords.com/

?>