.:.Chronique.:.

Pochette

Sparkwood

Jalopy Pop

[Autoproduction::2005]

Il y a bien des moyens de faire de la pop, mais on s’aperçoit que les américains suivent toujours une voie qui leur est propre. « Jalopy pop » est le deuxième album de Sparkwood, un groupe qui s’autoproduit et qui trouve la force de nous envoyer un album (définitif) pour une chronique. La power pop de Sparkwood emprunte autant aux Beatles qu’à Ben Folds Five, et est très plaisante. Les douces mélodies des américains font parfois penser aux plus récents The Thrills. Leurs mélodies ensoleillées se laissent écouter facilement. De plus, la magnifique voix de Bart Padar donne une « touche » dont peu de groupes peuvent se vanter. La voix de Padar est si belle, elle ne dérange jamais car elle est fluide. Ce « Jalopy pop » a peut être un artwork pourri, musicalement il donne de l’espoir à tous moments, et est parfaitement produit. Quand cela ne part pas en queen ringard (« D »), on en redemande…

note : 7.5

par dorian, chronique publiée le 06-02-2005

A voir également :

http://www.sparkwood.com

?>