.:.Chronique.:.

Pochette

Migala

La Increíble Aventura

[Acuarela::2004]

|01 El Imperio Del Mal|02 Dear Fear|03 El Tigre Que Hay En Ti|04 www (Searching For The Wicked Witch Of The West|05 |06 Your Star, Strangled|07 El Gran Miércoles|08 Sonnenwende|09 Tucson, Game Over|10 Lecciones De Vuelo Con Mathias Rust|

C’est connu, les cyclones naissent par la rencontre d’un front chaud et d’un front froid. Migala résulte de la fusion improbable entre les guitares glaciales de Godspeed et la chaleur moite de Calexico. Tout séparait ces deux groupes aussi mythiques l’un que l’autre, jusqu’à ce que cette bande de neuf espagnols les réunissent malgré eux.

Les membres de Migala se considèrent comme des « non-musiciens », qui privilégient les émotions à la technique. Sur ce dernier album bien nommé « La Increible Aventura », cela frise un peu la fausse modestie : ces compositions pour la plupart instrumentales, très fouillées et jamais prévisibles ne sont pas l’œuvre d’amateurs. Capables de jouer un rock carré et noisy (« El Imperio Del Mal », et « El Tigre Que Hay En Ti », sponsorisé par Frosties de Kellog’s) tout comme des ballades sublimes de finesse et de nostalgie (« Your Star, Strangled », « El Gran Miércoles »), Migala remue, émeut, séduit.

Bien que rarement présente, la voix du chanteur étonne par sa ressemblance à celle de Leonard Cohen et… son absence justement. Imaginez les Smiths sans Morrissey, ou Queen sans Freddie Mercury : un comble ! Cette auto-castration marque un tournant dans la carrière de Migala, qui avait pleinement utilisé les dons de son chanteur sur ses précédents albums. Saluons cette remarquable volonté d’évoluer, qui nécessite de se remettre en question et demande sa part de sacrifices.

L’univers tribal, sensitif et animal de Migala se distingue par sa force évocatrice et ses allures de road-movie. Il paraissait donc naturel d’inclure un DVD confectionné par Nacho R. Piedra, arrivé dernièrement dans le groupe. Certains clips sont fabuleux, d’autres d’un humour plutôt limite (des types avec des masques de tigre qui se battent comme des gosses dans une cour de récré). Je conseille donc d’écouter d’abord le CD, pour ne pas avoir d’impression négative sur de très belles chansons tout simplement ridiculisées à l’écran.

note : 9

par yves, chronique publiée le 29-01-2005

A voir également :

http://www.migala.net

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Claire : avis du rédacteur

?>