.:.Chronique.:.

Pochette

Hecker, Maximilian

Lady Sleep

[Kitty Yo / Pias::2005]

Maximilian Hecker revient pour son troisième album : « Lady Sleep », toujours sur le label allemand Kitty Yo. Dès les premières notes de piano, on comprend que l’univers de Maximilian est resté intact pendant ces années. Le jeune homme est toujours aussi attiré par les belles mélodies planantes et les ambiances mélancoliques amoureuses. L’allemand ne joue cependant pas tout le temps la facilité. Ses chansons ne sont pas forcément construites sur le modèle « single radio », et certains titres sont décousus ou plus expérimentaux. Maximilian Hecker, c’est surtout une voix magnifique, une grâce que peu de songwriters peuvent se vanter d’approcher. Et c’est aussi une agilité technique qui lui permet de composer des chansons magnifiques à la pelle. Les arpèges de pianos, de guitares sont toujours aussi bien trouvés, et aucun titre ne fâchera les fans du Berlinois. Max Hecker ne se prend pas au sérieux, et avoue être influencé par l’amour pour la quasi totalité de ses chansons. Qui pourra lui reprocher ? Sans s’en cacher le jeune homme sensible ne trouve pas les mots ailleurs. Comment s’en plaindre…Le seul reproche que l’on pourrait faire à cet album, c’est sa ressemblance avec le précédent : « Rose ». Apparemment, le jeune homme a trouvé sa voie (et sa voix) et n’a plus envie de bouger. Mais tant que les chansons seront si belles, on ne pourra que s’incliner. Et puis le prochain et premier single : « Help Me » est tout de même un petit peu innovant par rapport aux sons utilisés…Alors, ce petit bijou trouvera son succès parmi les plus amoureux (ou les plus désespérés) d’entre vous…

note : 9

par dorian, chronique publiée le 28-01-2005

A voir également :

http://www.maximilianhecker.com

http://www.kitty-yo.com

?>