.:.Chronique.:.

Pochette

Dirge

Fountain

[autres_directions_in_music::2004]

|01 Hidden Track|02 Casio (early version)|03 Phone|04 Lois|05 Sympathtic bar|

Dirge est un trio formé en 2001, composé d’un chanteur et guitariste gallois (Yann Lafosse), d’un violoncelliste allemand (Mirjam Tautz), et d’un batteur français (Benjamin Daubeuf). Comme ses membres, leur musique dépasse les frontières ; celles de l’entendement cette fois-ci.

Groupe hors normes, Dirge se construit une réputation modeste quoique remarquable, par la scène d’abord, ses albums ensuite. Fountain, leur dernier e.p en date, égrène une pop mélancolique, tendant vers le post-rock. Sans chercher à poursuivre leurs influences, de Mogwai à GYBE, en passant par Arab Strap, leurs compositions sont touchantes de beauté et de sincérité. Les arpèges de violoncelle sont habillés d’un chant habité, d’une rythmique impeccable. Le second morceau, Casio, en à peine plus d’une minute, réussit à nous convaincre de tous les tours que Dirge peut nous jouer : tout n’est que paradoxe –légèreté et lourdeur, luminosité et obscurité, … Phone, qui porte bien son nom, multiplie les sonorités, nous emmenant dans un monde plein de subtilités, de délices. Une force, comme contenue, transparaît de ces morceaux et nous touchent directement. Comme une claque – ou une caresse-, mais d’une folle intensité.

Cet e.p est magnifique, sa musique obéit au nom du groupe –dirge = mélopée-. Ou peut-être est-ce le nom du groupe qui obéit à la musique ? Les cinq morceaux qui composent cet album – dont le premier et le dernier sont enregistrés live- prédisent pas mal de choses quant à leur talent et leur succès à venir. Ils le méritent.

note : 9.5

par Noémie, chronique publiée le 27-01-2005

A voir également :

http://strangesilence.free.fr/fr/index.html

http://www.autresdirections.net/inmusic/

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

dorian : avis du rédacteur

?>