.:.Chronique.:.

Pochette

Hot Chip

Coming on strong

[Moshi Moshi::2004 / Kitsuné::2005]

|01 take care|02 the beach party|03 keep fallin'|04 playboy|05 crap kraft dinner|06 down with Prince|07 bad luck|08 i ride, you ride, we ride|09 shining escalade|10 baby said|11 one one one|

Les fondations de ce groupe hors du commun sont Alexis Taylor (alias Sophocles, le petit à voix fluette) et Joe Goddard (alias Ulysses, le grand baraqué à la voix de baryton). Même si maintenant 3 autres membres sont venus les rejoindre ce sont toujours eux qui composent la majeure partie des titres puis tout le monde les arrange. ‘‘Coming on strong’’ sort tout juste en France mais date du mois de mai dernier en réalité. Seulement nous avons droit à une nouvelle pochette … Les français achetaient des imports anglais de l’album et maintenant ce vont être les anglais qui voudront la version collector française sortie sur Kitsuné. Difficile de s’y retrouver mais c’est sans doute voulu quand on écoute leur son. On a du mal à savoir ce qu’ils font mais une chose est sûre: c’est excellent. A la fois second degré à fond la caisse et d’une sincérité touchante à vous faire frissonner.

Difficile aussi de les classer. Hot Chip nous avouent eux-mêmes ne pas trop savoir quel genre de musique ils font si ce n’est de la pop au sens le plus large que vous pouvez imaginer. Plus large encore ! Pensez à Kraftwerk jouant pour Prince et les Beastie Boys des mélodies envoûtantes et crépitantes … et vous êtes encore un peu à côté de la plaque. Les deux voix se mélangent pour explorer toutes les tonalités pour des textes drôles ou émouvants sur un fond de 8bits, consoles casio, guitares et toutes sortes de percus. Au final c’est unique; ils font du Hot Chip et c’est assez rare de pouvoir dire ce genre de choses d’un groupe en 2004/2005. Du dansant limite electro hip hop avec ‘Beach party’, ‘Keep falling’ ou encore ‘I ride, you ride, we ride’, à la pop la plus douce et mélancolique sur ‘Baby said’ et ‘One one one’ ou même au hip hop second degré pour leur tubesque ‘Play boy’. Ils touchent à tous les registres à la perfection, mettent tout le monde à genoux en concerts et restent humbles en toute occasion. Révélation anglaise en 2004, Hot Chip arrivent en France sur la pointe des pieds mais vont secouer autant les dancefloors que vos salons. ‘‘give up all you suckers, we're the tightest mother fuckers and you've never seen this type of shit before now’’ !!!

note : 9

par jean marc, chronique publiée le 26-01-2005

A voir également :

http://hotchip.co.uk

http://www.kitsune.fr/

?>