.:.Chronique.:.

Pochette

Montag

alone, not alone

[Gooom::2004]

J’aime les disques Gooom, je pense que les peu nombreux qui lisent la plupart des chroniques de liability webzine s’en sont aperçu. Depuis sa création le label français produit des disques à la direction artistique exigeante. Des disques électroniques en général, mais qui empruntent des sons dans tous les tiroirs, comme cet excellent album de Montag (Antoine Bédard), le canadien. « Alone, not alone » est un disque basé sur la mémoire, et rempli de mélodies intimes et personnelles. Alors que son premier album : « Are you a friend » mélangeait les saveurs électroniques à une pop analogique de toute beauté, « Alone, Not Alone », est un disque plus acoustique.

Plus acoustique dans la façon d’être construit. Montag associe de plus en plus ses sonorités favorites vintages à sa technique électronique contemporaine. Sa pop orchestrale accueille cette fois le chant, apparition de voix donc, qui se marient agréablement avec le travail musical du canadien. « Alone, not alone » rentre parfaitement dans la sphère Gooom, au niveau du son et au niveau de la composition. On comprend qu’Antoine Bédard aime travailler avec M83. Toutefois, et ce aussi grâce à des invités de prestige (le chanteur de Stars par exemple), il a encore su créer un monde dans lequel il contrôle tout précisément. On sent que les limites sont clairement définies et que son action tient la route. La pop fictivement naïve de Montag ravira les fans de Gooom mais ouvrira identiquement la porte à ceux qui ont envie d’écouter une forme de pop nouvelle, influencée par une culture modèle de l’électronique.

note : 9.5

par dorian, chronique publiée le 24-01-2005

A voir également :

http://www.gooom.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Noémie : avis du rédacteur
louis : avis du rédacteur
rentboy : avis du rédacteur

?>