.:.Chronique.:.

Pochette

Fiction, The

I told her that i like living in a box

[Level Plane::2004]

Dans the Fiction, ils ne sont que trois. Et ça s'entend. Ils viennent de New-York. Et ça s'entend aussi.
L'intérêt du groupe, selon les informations fournies avec le disque, est que The Fiction ne succombe pas aux modes et aux clichés. C'est vrai. Mais qu'à moitié (d'ailleurs ils sont signés sur Level Plane, c'est bien un signe).

Ce groupe joue une musique chaotique dans l'ensemble et rapide. On sent une urgence omniprésente, qui arrive à être tempérée sur quelques morceaux pour évidemment repartir de plus belle. Les compositions peuvent semblées simplistes à la première écoute du au fait de n'avoir qu'une seule guitare. Mais c'est orchestré et ne devient pas lassant. L'influence noise et garage new yorkais est là. Les mélodies sont au service d'un chant hurlé et d'une relative simplicité tout de même.
Ce disque n'est sûrement pas un "must-have". Il est juste efficace dans son domaine.

note : 5.5

par michael, chronique publiée le 23-01-2005

A voir également :

http://www.level-plane.com

?>