.:.Chronique.:.

Pochette

Air Conditioning

Weakness

[Level Plane::2004]

|01 Accusation, Denial, Denali|02 Baby With A Graphite Soft Spot/Smooth Branches |03 Welcome To Seaworld/Championship Rings |

Crack boum aaaaaaargh crrrrrrrr gniiiii ! Ok, Air Conditioning c’est du bruit, de la noise, de la vraie, celle dont on dit « putain c’est n’importe quoi ces mecs ». Ils sont trois : guitare, basse, batterie, et leur truc c’est de massacrer le punk rock avec toute la rage qu’on peut avoir quand on s’est niqué le genou sur la table basse du salon. Pour ce qui est des influences, une seule me paraît évidente : Sissy Spacek, groupe formé d’une seule personne, John Wiese, qui tient le très prolifique label noise Helicopter Records (et qui, pour l’anecdote, jouait autrefois dans Man Is The Bastard). La démarche est en effet similaire, à savoir faire un max de boucan avec trois fois rien, et paufiner le résultat sur un ordinateur ; eux ils ont poussé le vice encore plus loin puisqu’un mec crie tout et n’importe quoi au milieu de cette usine à bruit. On retrouve malgré tout un semblant de musicalité chez Air Conditioning, le groove basse/batterie existe bel et bien, et les nombreuses explosions de gros décibels sont gérées avec une précision mathématique. Par contre là où ça risque de coincer pour votre santé auditive, c’est dans ce son abominable qui ne s’arrête pas une seule seconde, imaginez vous en train de passer une scie circulaire sur les rails de la ligne Paris Marseille, avec le TGV qui vous fonce droit dans la gueule. Dur, mais tellement excitant !

note : 7

par johan, chronique publiée le 22-01-2005

A voir également :

http://www.level-plane.com/iwannarock.html

?>