.:.Chronique.:.

Pochette

Death From Above 1979

You're A Woman, I'm A Machine

[Last Gang/Vice::2004]

|01 Turn It Out|02 Romantic Rights|03 Going Steady|04 Go Home, Get Down|05 Blood on Our Hands|06 Black History Month|07 Little Girl|08 Cold War|09 You're A Woman, I'm A Machine|10 Pull Out|11 Sexy Results|

Parfois paraissent des disques hallucinants. Ils le sont, parce qu’ils tabassent tellement la tête que l’on en ressort complètement fracassé et parce que l’on s’extirpe boursouflé de cet exercice de style. You’re A Woman, I’m A Machine est de cette trempe. Ces deux Canadiens catapultent un rock complètement siphonné. Cet album est une pluie de goudron sale pulvérisé au marteau-piqueur. Une simple basse abrasive et saturée, une batterie incendiaire et martyrisée par les Gorgones, et une voix cendrée et rincée. Une formule peu originale, mais insubmersible avec Death From Above 1979. Ces deux acharnés ont un goût pour la mélodie écrasée au bulldozer (“Going Steady”, “Blood On Our Hands”) et les rythmes ardents et surexcités (“Go Home Get Down”, “Cold War”). Sans aucune retenue pour les voisins, cette musique d’écervelés s’écoute fort, très fort. Il faut entendre les baguettes claquées sur les peaux amochées, le médiator gratté les cordes au bord de la rupture, les gouttes de sueur tombées des longues tignasses sur le sol déchiqueté du studio.

En ouverture, DFA79 déclame, bien pensant, une révolution sonore sur un “Turn It Out” aussi féroce que les cartouches d’un fusil à canon. Souffrant d’hypertension chronique, cet album est un incendie en pleine forêt, incontrôlable et destructeur. Le groupe canadien trouve quelques accointances avec les Icarus Line, QOTSA, un brin de Black Sabbath, du hardcore old-school, du noise, un peu de tout en fait, mais plus de « tout » que de « un peu ». Cette sauvagerie sauvage rugit au cœur d’un cerveau lobotomisé, mais à bon escient. You’re A Machine, I’m A Man est indomptable, il est le cri de rage que chacun a en soi, cet instinct d’animalité tant refoulé. Death From Above 1979 l’a mis en musique et c’est jouissif !

note : 8.5

par Vivien, chronique publiée le 17-01-2005

A voir également :

http://www.deathfromabove1979.com/

?>