.:.Chronique.:.

Pochette

Gridlock

Formless

[Hymen Records::2003]

|01 Pallid|02 Distance|03 |04 Return|05 Song 23|06 Invert|07 |08 Chrometaphor|09 Scratch|10 Displacement|11 The 8th Winter|12 Re/module|13 |14 Atomontage|15 Done Processing|

C’est en ressentant une profonde lassitude que j’ai écouté cette énième avatar autechrien. Ce quatrième album du combo de San Fransisco est souvent présenté comme leur meilleure production à ce jour. Soit. Du coup on a un peu peur de ce que peuvent valoir les autres galettes du groupe. Ce disque a à peine plus d’un an d’existence et on sent déjà tout le poids de la vieillesse peser sur ses épaules. « Formless » est sorti avec dix ans de retard. Ils auraient certainement fait bonne figure aux côtés des premiers albums d’Autechre. Alors évidemment c’est propre, c’est net et sans bavures. Le duo produit une musique suffisamment évocatrice et répondant à tous les codes de l’ « intelligent techno » pour surprendre le premier nigaud qui passe. Les autres ne seront pas dupes et ne prêteront qu’une oreille distraite à un disque qui à l’insigne honneur d’être à la limite du chiant. Pardon… « chiantissimo ».

Techniquement il n’y a pas grand chose à reprocher aux deux américains. Ils nous offrent des compositions sympathiques , même si parfois on sent une fâcheuse tendance au pompage, une production, on l’a vu, quasiment sans faille… mais alors quoi ? Que leur reproche t’on finalement ? Pas grand chose, juste que « Formless » est transparent, il n’émeut pas ou ne surprend pas tellement on a été gavé de disques similaires. L’ensemble apparaît donc comme des plus scolaires oubliant par là même d’être innovant ou, à défaut de mieux, de savoir captiver son auditoire. C’est peine perdue. Alors ? Gridlock ? Perte de temps et d’argent ? Oui, plutôt.

note : 4

par Fabien, chronique publiée le 12-01-2005

A voir également :

http://www.creative.net/~gridlock

http://www.klangstabil.com/hymen

?>