.:.Chronique.:.

Pochette

Mandarin

Fast>Future>Present

[Bella Union::2004]

Attention, les comparaisons peuvent être dures à gérer. Pour Mandarin, les noms Radiohead, Bedhead, American Analog Set reviennent très souvent. Pourtant le groupe n'a pas grand chose à voir avec ces groupes, si ce n'est qu'ils jouent du rock au sens général. Le quatuor joue une poprock tendue, aux structures complexes qui peuvent rappeler Pinback. Entre folk, pop, math rock, ils élaborent des constructions de morceaux difficile à suivre, et pas faciles à digérer. Le chant aide tout de même à entrer plus rapidement dans l'univers de Mandarin. Cet univers est étrange, sans être noir ni trop glauque, il est dérangeant. L'atmosphère est toujours pleine de tension. Cette musique intense, venue du Texas ne peut laisser indifférent car elle donne réellement l'impression d'être originale, même si aux premières écoutes on peut facilement comparer le groupe. Au fur et à mesure des écoutes, tout devient plus clair, et Mandarin a bien son propre style, qui joue en mêlant les belles mélodies et le coté plus dur d'un rock énervé aux cordes bien raides.

note : 7

par dorian, chronique publiée le 07-01-2005

?>