.:.Chronique.:.

Pochette

Various Artists

Sportler Of The Year

[Dekathlon Records::2004]

|01 The Church Of Nam (Nam:Live!)|02 The Fake (My Robot Friend)|03 Taboo (Gater)|04 Souls At Zero - Sven Väth Remix (Zombie Nation)|05 Somewhere In The Night (Jeux De Corps)|06 Hypnoconsole - Richard Batz Remix (Remute)|07 Chowpatty Slices (Zombie Nation)|08 Walt Whitman - Zombie Nation Remix (My Robot Friend)|09 Rotten Zipangu (Mutron)|10 No Fear (Duniz & Henrixx)|11 Tanze Mit Mir - Nothern Lite Remix (Generarion Aldi)|12 Chloe (Gater)|13 Stray Sheep (Mutron)|

Les compilations, chacun le sait, cela pullule chez tous les disquaires ou chez les marchands de journaux. T’en veux de la compile ? Parfait on saura t’en fournir. Tu n’en veux pas ? Pas grave, tu en auras quand même. Après le tout est de savoir à quelle sauce vous allez être mangé. Les plus homogènes sont comme celle qui nous occupe ici c’est à dire ce que j’appelle volontiers des compilations catalogues que les labels adorent mettre en place afin de mieux présenter leurs sociétaires. Le label munichois Dekathlon sort donc sa première compilation qui est agrémenté de morceaux issus de singles qu’ils ont fait paraître entre 2002 et 2003. Dans l’ensemble on propose de l’électro ludique à tendance 80’s. Certains s’empresseront de hurler « électro-clash », une étiquette facile pour tout ce qui peut se ressembler de près ou de loin à de l’électro d’il y a 20 ans. En tout cas l’affiliation à des labels comme Iternational Deejay Gigolo ne sera certainement pas usurpé d’autant plus que Zombie Nation a déjà sorti des disques sur cette structure.

« Sportler Of The Year » est bien de ces compilations sympathiques qui s’écoutent avec facilité et plaisir. Il est clair qu’il n’y a aucune prétention chez ce label sinon de s’évertuer à fabriquer des petites mélodies électroniques robotiques et sensibles. Alors que le phénomène « électro-clash » meurt à petit feu, cette compilation pourrait presque paraître comme déplacée. Pourtant elle nous rappelle que ce « mouvement » ne fut pas qu’une vaste fumisterie grossière propre à nous faire avaler n’importe quoi. Il y a eu aussi nombre de choses de qualité et ce n’est pas ceux que l’on croit. Si vous daignez faire un petit tour chez Dekathlon vous comprendrez de quoi je veux parler.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 02-01-2005

A voir également :

http://www.dekathlon-records.com

?>