.:.Chronique.:.

Pochette

US Maple

Purple In Time

[Ruminance/Drag City::2004]

De US Maple il me restait le souvenir de deux albums sortis successivement en 1995 et 1999 et produit respectivement par Jim O’Rourke et Michael Gira (Swans) : « Long Hair In Three Stages » (Skin Graft) et « Talker » (Drag City). Ce nouvel album de US Maple me ramène donc quelques années en arrière pour constater que les américains n’ont rien perdu de leur verve. A vrai dire je les avais un peu perdu de vue depuis « Talker ». Pourtant ils avaient sorti un disque en 2001 sur Drag City, « Ace Thrills », sur lequel j’avais fait l’impasse. Honte sur moi car US Maple est justement le genre de groupe qui vous font aimer un pays comme les Etats Unis. Le genre de groupe qui fait fi de tout formatage, qui n’en fait qu’à sa tête et qui ne fait aucun calcul. US Maple est une formation intuitive qui ne veut s’atteler à aucun codes sinon les siens. Avec ce « Purple In Time » on se rend compte que US Maple est resté fidèle à ses principes et qu’ils sont toujours en accord avec ce qu’ils faisaient depuis leurs débuts discographiques en 1995. Ainsi US Maple délivre un rock brut, à la limite du sale, qui aime manifestement la complexité et une certaine forme de la déstructuration et qui est magnifié par un chanteur à la voix brisée. Bref, comme d’habitude, la grande classe.

Certains esprits critiques vous diront que US Maple n’évolue pas mais dans ce cas précis c’est bien cela qui nous enthousiasme. En effet, de ces groupes qui s’évertuent à sortir dix fois le même disque sans une once de prises de risques, US Maple à tout de même cette qualité de sortir des disques d’une force incomparable. Même si ce groupe ne semble pas changer d’un iota, la qualité des enregistrements font évacuer toutes les critiques. Ainsi on se délecte de bout en bout d’un US Maple en grande forme et qui manifestement n’a plus rien à prouver à personne. Ceci étant, et pour notre plus grand bonheur, les américains ne se reposent aucunement sur leurs lauriers et continuent de distiller leur rock bancal avec la maestria dont ils nous ont habitué depuis près de dix ans. US Maple c’est tout simplement un must.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 28-12-2004

A voir également :

http://www.skingraftrecords.com/bandhtmlpages/usmaple.html

http://www.ruminance.com

?>