.:.Chronique.:.

Pochette

Noriko, Tujiko

From Tokyo To Naiagara

[Tomlab::2003]

La japonaise nous offre ici son troisième album après deux réalisations pour Mego. Mego, justement, ce label plutôt difficile mais un des plus intéressant dans le domaine de l’électronica aurait pu faire craindre, à ceux qui ne connaissent pas Tojiko Noriko, que ce « From Tokyo… » soit emprunt de toutes ces expérimentations complexes qui font les beaux jours du label autrichien.

Il n’en est rien. Ce disque est parfaitement accessible à tout à chacun et fait preuve d’une certaine sensibilité à fleur de peau. Car oui Noriko a su traiter une fragilité sincère avec un sens mélodique vraiment appréciable. Par moment on pourrait penser à un clone de Björk, mais un clone qui aurait encore tout le talent nécessaire pour ne pas faire une redite implacable de la petite islandaise.

Cet album reste cependant assez intimiste et presque timide ce qui donne à l’ensemble cette impression que Noriko sait rester à sa place et ne se laisse aller à aucune grandiloquence. Pour autant, ce qui peut énerver, c’est de se rendre compte que la langue japonaise est tout de même difficile à coller sur des mélodies. Ici cela provoque quand même une petite gène mais qui finalement ne nuit pas trop au tout. Juste une petite déception en somme. Mais bon, il lui pardonne bien volontiers car l’album reste d’une clarté à toute épreuve. Comme quoi le pays du Soleil Levant a encore bien des surprises à nos offrir.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 25-09-2003

A voir également :

http://www.tomlab.de

?>