.:.Chronique.:.

Pochette

Baghdassarians, Serge - Baltschung, Boris - Bosetti, Alessandro - Doneda, Michel

Strom

[Potlatch::2004]

|01 Strömung I|02 Strömung II|03 Strömung III|04 Strömung IV|05 Strömung V|06 Strömung VI|

La musique improvisée, quelle que soit la forme qu’elle puisse prendre, n’est jamais d’une approche facile. Pour autant il n’en demeure pas moins qu’elle peut se révéler la plus fascinante des expériences. Là où les esprits obtus n’y voient que du bruit aux formes impalpables, l’improvisation reste un domaine de recherche exigeant qui ouvre des portes derrière lesquelles peu osent s’aventurer. Le quatuor formé par Serge Baghdassarians, Boris Baltschung, Alessandro Bosetti et Michel Doneda a cette volonté d’explorer les profondeurs les plus obscurs de l’imagination. Comme on peut s’en douter la prise de risque est ici importante. S’orientant vers une musique crépusculaire les quatre hommes oscillent entre un minimalisme froid et un bruitisme maîtrisé mais qui n’en est pas moins une sorte d’apologie de la déstructuration. On sent que les compères s’en donnent à cœur joie dans les différentes triturations sonores qui composent les six pièces de cet album. Même si la gravité est de rigueur on ne peut s’empêcher d’être subjugué par l’effort produit par cette formation.

A vrai dire on ne saurait l’être moins. Même si son apparente complexité peut rebuter au premier abord, il peut facilement intéresser l’auditeur averti. Ne cherchant jamais la facilité les quatre musiciens s’efforcent de créer de multiples modulations sonores qui évoluent avec une fluidité à toutes épreuves. Ainsi il est hors de question sur « Strom » de se cantonner dans la moindre linéarité. Jamais très loin de la musique concrète ce disque est comme un souffle venteux qui, sans cesse tournoyant, se voudrait multidirectionnel. Les blasés diront certainement que « Strom » n’est rien de plus qu’un disque supplémentaire dans la discographie imposante de types comme Bosetti ou Doneda. Ce serait terriblement injuste. Nous dirons que « Storm » est une pierre non symbolique apportée à l’édifice de la recherche de nouvelles formes sonores et du beau. Ce n’est déjà pas si mal.

note : 7.5

par Fabien, chronique publiée le 23-12-2004

A voir également :

http://www.potlatch.fr

?>