.:.Chronique.:.

Pochette

Kafka

Kafka

[Vintage Corp / M10::2004]

|01 Neuf|02 Hyperion|03 Faiseur de Brumes|04 Choucas|05 L'Oeil Pourpre|

« Psychédélique » définit dans l'acception la plus large du terme ce qui exalte l'esprit.
La musique de Kafka s’intègre parfaitement à cette définition. Les cinq longs morceaux instrumentaux qui composent l’album font la part belle à un vieux rock psychédélique et progressif, équilibré par une expérimentation digne de Godspeed You Black Emperor .
Il flotte sur cet album une énergie affolante, d’autant plus appréciable qu’elle est ménagée par des phases nettement plus douces et silencieuses, voire où le silence se fait total, à l’intérieur même des morceaux (Neuf).

Je vois d’ici les regards critiques que certains porteront sur cet album, affirmant qu’il s’agit d’un simple mélange des productions du début des années 70.
Ils n’auront pas saisi l’équilibre si juste qui parvient de ces compositions originales, entre rock progressif et post-rock. Kafka n’a pas la prétention de se présenter comme un groupe novateur. Les influences parlent d’elles mêmes. On sent que le quatuor a été éduqué musicalement par King Crimson ou les Pink Floyd.
Ils auront simplement remporter le pari d’avoir marier un héritage musical inévitable à une musique spontanément forte et moderne.

note : 7.5

par Noémie, chronique publiée le 16-12-2004

A voir également :

http://kafka.act.free.fr

?>