.:.Chronique.:.

Pochette

Squares On Both Sides

Croquet

[Hausmusik::2004]

Ce disque est déjà sorti il y a quelques mois mais en parler aujourd’hui est tout à fait d’à propos. Le berlinois Daniel Bürkner a produit ici un disque de saison que l’on peut ressortir à chaque fois que la moindre froideur automnale s’annonce. D.Bürkner nous apparaît dans le plus simple appareil, dans toute sa simplicité, presque nu. Il est bien question de faire resurgir une sorte de mélancolie verglacée qui semble bien difficile à briser. Une mélancolie qu’on avait rarement entendu chez nos voisins germaniques. Immanquablement la photo de la pochette laisse à penser que le bonhomme puise son inspiration chez Nick Drake, ce troubadour génial et ignoré de ses contemporains. On n’en est certes pas très loin. C’est un pari qui est tout aussi risqué. On ne s’inspire pas impunément d’un mythe tel que celui-ci. Il ne saurait être question de la moindre médiocrité. Nick Drake était quelqu’un d’exigeant avec lui même et admettait mal que l’on puisse sortir de la perfection. D.Bürkner n’a donc pas le droit à l’erreur.

Fort heureusement D.Bürkner est un élève doué. « Croquet » est un premier album touchant qui possède une humanité saisissante. Oscillant entre un néo-folk, le post-rock et un soupçon d’électronica, l’allemand n’a finalement pas grand chose à envier à Drake. L’élève n’a certes pas encore dépassé le maître mais il est certainement sur la bonne voie. Si on ressent fortement l’influence de N.Drake, D.Bürkner n’est pas un vil copieur. Il arrive à créer autour de finalement peu de choses un univers dépouillé dont la désinvolture se conjugue avec une maturité assez rare. Oublions donc Nick Drake pour quelques instants et laissons nous envahir par des morceaux des plus pénétrant. Nous assistons sans doute là à l’éclosion d’un talent qui laisse envisager des lendemains radieux. Des albums comme celui-ci sont suffisamment peu nombreux pour que l’on se permette de passer à côté. Seriez-vous prêt à prendre ce risque ? Dans mon cas il en est hors de question.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 03-12-2004

A voir également :

http://www.squaresonbothsides.de

http://www.hausmusik.com

?>