.:.Chronique.:.

Pochette

Infant

Pony Gear

[Musikexperience Recordings::2004]

La Route du Rock est riche en rencontres : l’édition 2003 nous avait fait découvrir ce jeune label parisien Musikexperience Recordings avec sa jolie et ecclectique compilation - seriously underground shit found in the trunk of a mini parked underneath the eiffel tower-. Cette année, enchantée, assurée et pleine d’espoir, je m’offre une nouvelle découverte : Infant et son album Pony Gear. Musikexperience se caractérise par la diversité des artistes de son (encore) petit catalgue : entre musique électronique et hip hop.

Infant, qu’on avait déjà eu l’occasion d’entendre sur la compilation du label, a sorti son premier album au mois d'octobre. Peut-être faut-il y trouver une coïncidence ? Les morceaux de Pony Gear exaltent une langueur toute automnale. Cet album est plus qu’un projet musical car Infant, aka Andrew Fearn, musicien / vidéaste de Nottingham, a défini lui-même son nouveau concept de vie : "une incapacité à bien jouer de la guitare, une fatigue de la scène musicale actuelle, un besoin de faire soi-même la musique qu'on aime, et une saine addiction au cannabis". Ceci explique cela.

Pony Gear est un album touchant par sa simplicité, sa sincérité, et sa lenteur. Par son minimalisme, cet album 100% lo-fi devrait en émouvoir plus d’un : boucles instrumentales et chant d’Infant fragiles. Le charme de cet album réside dans le paradoxe que constitue Pony Gear : l’imperfection de l’instrumentation acoustique et du chant en vient à devenir perfection. Cet album, le troisième officiel du label, est d’une beauté envoûtante, et d’une simplicité déconcertante.

note : 9

par Noémie, chronique publiée le 20-11-2004

A voir également :

http://www.musikexperience.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

jean marc : avis du rédacteur

?>