.:.Chronique.:.

Pochette

Braille

Partir

[Angstrom Records::2004]

|01 postal|02 presente|03 player 1|04 rencontre|05 apartamiento|06 trapecio|07 denso|08 nudo|09 player 2|10 recover|11 rollercoaster|12 wonderland?|

Après un premier album sur le label espagnol Cosmos Records, le catalan Braille voit son second disque paraître sur le label toulousain Angstrom.

Très influencé par la musique classique, concrète et le jazz, Braille nous distille une musique aux antipodes de ce que l’on pourrait attendre. A savoir des mélodies électroniques et acoustiques élégantes et originales, certaines sublimées par le chant magnifique d’Alice Imbert. Cet album est une invitation au voyage. On se prend à flotter dans une ambiance cotonneuse, un univers mêlé d’ombres et de lumières, tout en contrastes. Partir se présente comme un puzzle : chaque pièce s’insère dans un tout, dont le résultat a la vocation d’être majestueux.

Entre une douce musique électronique, une pop fraîche, un semblant de post-rock, et de l’expérimental accessible, cet album offre l’occasion de partir, de s’enfoncer profondément dans un songe agréable.

note : 8.5

par Noémie, chronique publiée le 20-11-2004

A voir également :

http://www.angstrom-records.net

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

jean marc : avis du rédacteur

?>