.:.Chronique.:.

Pochette

Hudak, John

Room With Sky

[Spekk/Mochi Mochi::2004]

|01 Room With Sky|

Pendant plus de vingt ans John Hudak s’est fait connaître du public avec ses pièces musicales minimales et répétitives qui étaient basées sur des sons naturels. Cette nouvelle livraison ne dérogera pas à la règle qu’il s’est fixé. « Room With Sky » est uniquement composé par un long morceau de près d’une heure qui fait largement appel à des critères ambiant. Originellement issu d’une édition CDR édité à 50 exemplaires (2003), « Room With Sky » reparaît aujourd’hui sous une forme plus officielle avec un remastering de Stephan Mathieu. Cette composition qui semble interminable ne s’écoute qu’avec un volume élevé ne serait-ce que pour profiter pleinement de la sonorité cristalline de l’ensemble. La marge de manœuvre est ici très mince, John Hudak préférant se réfugier dans une musique introspective et pour le moins autiste. Hudak ne cherche donc pas la variation, il reste bloqué sur une même ligne sonore qu’il module sensiblement au gré de son humeur. Le caractère monolithe de la chose peut se révéler assez fatiguant si on n’y prend garde. La moindre faiblesse, la moindre déconcentration peut vous être fatale. « Room With Sky » est comme un fil d’Ariane qui peut se rompre à tout moment du fait de sa fragilité.

Selon ses propres dire le concept du disque était de donner à l’auditeur un sentiment de bien être tout en étant dans une pièce au décor agréable et évocateur qui serait éclairé par un soleil éclatant et empli de chaleur. On peut sans doute facilement imaginer la situation en écoutant ce disque à tête reposée et en se laissant porter par cette idée. Le plus curieux finalement est de savoir comment a été conçut ce disque. « Room With Sky » est le résultat d’expérimentations sur les enregistrements de la voix de J.Hudak. Pour arriver à ce que nous avons sous les mains il a fallu plus d’une vingtaine de traitements différents. Finalement « Room With Sky » est un disque assez curieux dont la musique parvient à vos oreilles comme un doux chuchotement et vous rendrait presque amorphe. C’est beau, certes, mais à petite dose.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 19-11-2004

A voir également :

http://www.johnhudak.net

http://www.spekk.net

?>