.:.Chronique.:.

Pochette

Schäfer, Pascal

Dawn

[Karaoke Kalk::2004]

|01 Amazing Creature|02 Sad|03 Noir Ebene|04 Dawn|05 Melody Express|06 Tanganyika|07 Drrrunk|08 Grow|09 Computing|10 Ends|

Sorti un peu de nul part on ne sait finalement pas grand chose de ce Pascal Schäfer. Il était déjà l’auteur d’un maxi l’année dernière sur le même label et où l’on retrouve le morceau « Melody Express » présent sur cet album. Mis à part ces quelques traces Pascal Schäfer reste un mystère. Ce qui est sur c’est que sa musique n’a rien de mystérieuse. Lorgnant vers des ambiances assez cinématographiques P.Schäfer produit un premier album assez surprenant. Sampling et musique électronique s’en donnent ici à cœur joie. En une dizaine de tableaux P.Schäfer arriver à varier les plaisirs et donner un visage saisissant et inspiré à chacun de ses morceaux. Pourtant on a pas l’impression que tout cela est bien sérieux. Notre homme enfile les mélodies avec une décontraction insolente donnant ainsi l’impression d’une facilité innée propre à n’importe quel petit génie de l’électronique. Il n’est pourtant pas certain que P.Schäfer revendique un quelconque trait de génie. Il semble plus être là pour se faire plaisir et contenter son auditoire par des compositions d’une bonne tenue.

Après la déception occasionnée par le duo Leichtmetall, le label Karaoke Kalk semble se reprendre avec ce « Dawn » enchanteur. Mais on ne leur reprochera pas de prendre des risques. C’est même tout à leur honneur. Bien que P.Schäfer fasse une musique un peu « facile » il n’est pas dit que celui-ci obtienne une large audience. Il s’adresse manifestement à des gens qui savent un peu faire marcher leur imagination car il paraît difficile de ne pas associer chacun des morceaux à des situations données. C’est pour cela que je parlais de tableaux et d’influence cinématographique. Si on n’a pas à l’esprit ces simples critères ce n’est même pas la peine d’entamer l’écoute de ce disque. L’effort n’est pas considérable et loin d’être insurmontable. Ce serait dommage de passer à côté.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 18-11-2004

A voir également :

http://www.karaokekalk.de

?>