.:.Chronique.:.

Pochette

Lanois, Daniel

Shine

[anti::2003]

Fidèle à lui-même et à ses deux précédents -et seuls- albums (Acadie, et For the beauty of Wynona, respectivement sortis en 1989 et 1993), Daniel Lanois nous en livre un troisième, d'une étange et délicieuse beauté. Shine.

Si le style de Lanois est reconnaissable entre mille, c'est qu'il allie country / folk et sonorités venues de nulle part, qui nous rappellent tant Brian Eno et leurs fructueuses collaborations (The Pearl, Acadie). Il se place entre musique nord-américaine traditionnelle et avant-gardiste. C'est certainement ce subtil mélange qui donne son charme à cet album. A ses compositions . Et à I love you.

Il est en effet des chansons qui nous touchent dès la première écoute, pour ne plus nous lacher, comme si nous les avions toujours attendues, toujours entendues. C'est le cas de I love you, le morceau qui ouvre l'album. On ne peut résister au couple de voix , formé avec la chanteuse Emmylou Harris, qui habille le somptueux décor musical, cette mélodie incessante, créée comme s'il s'agissait d'une bande-son imaginaire. On ne peut pas dire du reste du disque qu'il est inégal, mais il ne contient pas toujours ces mêmes petits trésors que l'on peut trouver dans certains morceaux (Matador). A noter également un morceau composé et joué avec Bono.

Cet album oscille donc entre plages instrumentales et chansons, souvent ponctué de richesses sonores. Un troisième album réussi pour ce producteur de talent et à succès, entre prétention et modestie, à l'image de ce sui est écrit à l'intérieur de la pochette:

"What a privilege to be able to make music. And what an honour to have it received end appreciated. Here is a small portion of what's cooking in the kitchen. I hope that some piece of it will elevate your spirit."

note : 7

par noémie, chronique publiée le 25-09-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Thomas F. : avis du rédacteur
Jeff : avis du rédacteur

?>