.:.Chronique.:.

Pochette

Gravenhurst

Flashlight Seasons

[WARP::2004]

Gravenhusrt : voilà un nom que nous avons simplement laissé passer quand « Flashlight Seasons » a été réédité en Juin sur le label électronique Warp. Pias (qui s’occupe de la promo en France) avait pourtant fait pas mal de propositions d’interviews, de concerts, de cds promo. Mais rien de tout cela n’a aboutit sur une écoute attentive de cet artiste. Puis on l’a vu programmé à la Route du rock, on a commencé à en parler et il a fallu s’y pencher. Voir de quoi il s’agissait. Du folk chez Warp ? J’étais, à première vue assez sceptique, et je m’attendais à un disque trop expérimental et barré. Et bien il n’y a rien de tout cela dans la musique de Nick Talbot.

Son folk est d’une imagination débordante et d’une qualité indécente. Qui peut se vanter d’écrire des chansons comme « Hopechapel Hill » ou « Bluebeard ». Très peu. Car la musique de Gravenhurst est d’une beauté trop rare. Ses folk songs n’ont certainement rien à envier à personne. Ouvertes aux modifications incertaines, aux doublements de voix, les assemblages de Nick Talbot semblent aussi fragiles que brillantes. Gravenhusrt se place directement dans l cour des grands, sans passer par la case départ.

note : 9

par dorian, chronique publiée le 27-10-2004

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

jean marc : avis du rédacteur

?>