.:.Chronique.:.

Pochette

Clogs

Stick Music

[Talitres::2004]

|01 Ananda Lahari|02 Pencil Stick|03 Sticks & Nails|04 Beating Stick|05 Lady Go|06 River Stick|07 My Sister "Never Ending Bliss"|08 Witch Stick|09 Pitasi|

Fraîchement signé sur Talitres le quatuor australo-américain Clogs sort ici son troisième et sans doute son meilleur album. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Clogs se retrouve aujourd’hui sur Talitres. En effet, Padma Newsome fut à l’origine des deux très bon premiers albums de The National, groupe également présent sur ce même label. Et comme les choses sont biens faîtes, Bryce Dessner est autant guitariste de Clogs qu’il peut l’être pour The National. Ce même Bryce Dessner que l’on retrouve dans le collectif Bang On A Can, formation très proche de l’univers de Clogs dans son approche de la musique contemporaine. On avance donc sur un terrain déjà défriché sans pour autant être dans une redite anecdotique. L’influence américaine reste pourtant prédominante. On pense alors à Steve Reich, Philip Glass par moments, mais aussi et fatalement à des formations comme Bang On A Can ou le Kronos Quartet. Cependant Clogs ne reste pas enfermé dans cette sphère d’inspiration. On sent quelques emprunts à une musique plus asiatique qui donne ce côté intemporel et contemplatif. La musique de Clogs est ainsi toute en apesanteur, ne cherchant quasiment jamais à s’accrocher à la moindre référence qui pourrait nous faire rappeler la réalité.

A l’image de la pochette du disque « Stick Music » est dans une orientation automnale qui vous donne ce léger frisson dans le dos ô combien agréable et apaisant. Pourtant Clogs n’échappe pas à certaines lourdeurs et semble passer par moments à côté de son sujet. Cela arrive surtout quand P.Newsome se met à chanter sur « Lady Go ». Le charme se rompt subitement laissant Clogs retomber dans une sorte de banalité indigne du groupe. Certains passages également qui sont très axés vers la musique contemporaine sont pour le moins pénible faisant place à une certaine frustration. Ceci laisse à penser que Clogs n’en a pas encore finit avec leurs anciens travers qui empoisonnaient leurs deux précédents opus. Malgré tout ce « Stick Music » est sans doute l’album de l’ouverture qui fait apparaître des signes plutôt encourageant pour la suite. On devine aisément que la formation n’a pas envie de se laisser enchaîner par des dogmes musicaux trop imposants et ronflants. C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

note : 6.5

par Fabien, chronique publiée le 26-10-2004

A voir également :

http://www.clogsmusic.com

http://www.talitres.com

?>