.:.Chronique.:.

Pochette

Sonic Youth

Dirty (Deluxe Edition)

[Geffen::2003]

Pourquoi parler aujourd’hui de “Dirty”, initialement sortit en 1992, pierre angulaire de la carrière de Sonic Youth ? Parce que c’est une réédition ? Oui mais ce n’est pas une réédition comme les autres. Les disques de Sonic Youth sont régulièrement réédités et ont toujours été accessibles à tout à chacun.

Seulement voilà « Dirty » se voit ressortir dans la collection « Deluxe Edition », en version nettement plus classe et attractive que le simple cd dans son boîtier cristal. Car en effet l’album se présente dans un format digipack double cd et agrémenté de nombreux bonus (21 titres supplémentaires comprenant B-Sides et titres inédits). Pour le fan c’est une véritable aubaine. Pour le groupe c’est vraiment une reconnaissance à grande échelle puisque nos new-yorkais sont mis sur le même pied d’égalité avec des groupes comme The Who, le Velvet Underground ou des artistes comme Marvin Gaye ou Bob Marley. Tous ceux-là n’ont rien en commun, on en conviendra, mais ils ont marqué durablement l’histoire des musiques « contemporaines et populaires ». On admet enfin, en dehors d’une minorité de spécialistes ou de la presse, que Sonic Youth est réellement un des groupes les plus importants et influents de la fin du XX è siècle. Ce qui peut nous paraître comme une évidence ne l’est pas pour tout le monde et ce groupe a souvent été l’objet d’une incompréhension de la part de beaucoup. C’est un juste retour des choses finalement.

On ne présente plus « Dirty », disque d’énergie brute, qui avec ces quelques classiques que sont « Sugar Kane », « Wish Fulfillment » ou « Youth Against Fascism », a définitivement placé Sonic Youth comme un groupe incontournable. Que dire des bonus ? On l’a déjà dit : une véritable aubaine. Pas d’arnaque ici, pas de fonds de tiroir, de démos au son exécrable, de live inaudible. Rien que du bonheur sur 21 titres supplémentaires. Enfin presque 21, puisque l’on retrouve des versions alternatives de « Youth Against Fascism » et « Wish Fulfillment ». Bref, une réédition qui vaut largement le coup de casser sa tirelire, pour une fois.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 25-09-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Thomas F. : avis du rédacteur
johan : avis du rédacteur
Noémie : avis du rédacteur

?>