.:.Chronique.:.

Pochette

Fisherspooner

Fisherspooner

[Gigolo::2001]

La chronique du premier album de Fisherspooner arrive tard, mais il est toujours tant de remplir notre base de données avec de bons albums. Sorti en 2001 donc, sur le célèbre label Gigolo (« International DJ Gigolo Records » pour être précis et pointu…), et toujours sur ma platine au moins une fois par mois, il était donc temps de le chroniquer. Pour commencer, il faut se mettre dans le contexte. La musique électronique est toujours en mouvement, et cet album date de 2001. C’est presque « vieux » pour un disque electro. Tout le monde a entendu au moins une fois le tube interplanétaire « Emerge », mais toutes les oreilles ne sont peut être pas tombées sur les non moins magnifiques « *The 15th », « Invisible » ou « Tone Poem ». Parce que cet album est réellement bien fait et bourré de chansons pertinentes, qui font mouche dès les premières écoutes. Un son electro facile à apprivoiser, des sonorités new wave et des mélodies infaillibles. Voilà de quoi est composé le premier chef d’œuvre de Fisherspooner. A découvrir et redécouvrir.

note : 9

par dorian, chronique publiée le 29-09-2004

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Fabien : avis du rédacteur

?>