.:.Chronique.:.

Pochette

Yellowcard

Ocean Avenue

[Capitol/EMI::2004]

|01 Way Away|02 Breathing|03 Ocean Avenue|04 Empty Apartment|05 Life Of A Salesman|06 Only One|07 Miles Apart|08 Twenty Three|09 View From Heaven|10 Inside Out|11 Believe|12 One Year, Six Months|13 Back Home|

« Yellowcard, la nouvelle bombe punk rock californienne ». Ce n’est pas moi qui le dit mais le sticker délicatement collé sur le boîtier du cd. C’est beau le marketing. On se demande bien ce qui va nous péter à la gueule ? En plus le combo est une découverte « Rock Sound – Music & Attitudes ». Nous voilà rassuré, dès fois que cela serait une arnaque. Donc on s’attèle à la tache, le cœur en fête et avec la ferme certitude de détenir la perle de l’année. Comment ai-je pu me tromper aussi lourdement ? Pourquoi ai-je cru naïvement le petit auto-collant rouge qui était si plein de promesses ? Ah la la quelle désillusion.

Blague à part, Yellowcard est le nouveau (enfin nouveau ils sont quand même rendu à leur quatrième album) petit groupe de punk rock mélodique boutonneux à grosses guitares qui décoche ses riffs assassins comme on peut cracher en l’air. Alors Yellowcard ? Punk ? Si ils sont punk moi je suis le roi de Cachemire. Rock ? Allez on va être gentil on peut leur accorder une certaine attitude de rockeur rebelle juvénile. Après tout ils sont soutenus par « Rock Sound – Music & Attitudes ». Californien ? Ah ouais là il n’y a pas de doute. Alors il est clair que le groupe américain n’a pas inventé l’eau chaude ni le fil à couper le beurre. Toutes les grosses ficelles du genre sont présentes sur ce disque qui apparaît de plus en plus que j’avance dans son écoute comme des plus anecdotiques. Depuis Mega City Four, auxquels ils doivent quand même s’inspirer un peu au point de prendre l’un des titres de leurs chansons (« Miles Apart »), on attends encore les nouveaux messies. Ce ne sera pas Yellowcard, je le crains. Et si ce groupe est l’héritier du punk celui-ci serait bien définitivement mort. Moralité : ne lisez jamais les stickers préfabriqués, cela vous évitera quelques désagréments.

note : 3

par Fabien, chronique publiée le 18-09-2004

A voir également :

http://www.yellowcardrock.com

http://www.capitolrecords.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

michael : avis du rédacteur

?>