.:.Chronique.:.

Pochette

Abscence, The

The Abscence

[autoproduction::2004]

|01 Pristine|02 Fade Out|03 Behind the mirror|04 Window Town|05 Trauma|

Pas toujours le temps d’écouter en profondeur tous les disques auto produits que je reçois. The Abscence a donc traîné sur mon bureau quelques semaines avant d’être écouté, et là chose rare. Le son m’a scotché sans rien dire à mon bureau, seul, empli de cette jolie musique qui m’a transporté dans un autre monde. Tout d’abord, le son et la production parfaite m’ont de suite accroché, et les premiers accords me paraissaient déjà familiers à la première écoute. Puis la voix est arrivée, je me suis dit qu’il y avait peut être une « erreur » sur ce disque…et même pas. Si cette voix m’a déstabilisé pendant mon écoute, cela a duré au maximum 10 secondes. « Pristine » est un titre magnifique, électronique, organique, électrique qui doit se faire connaître. Le duo de Nevers ne peut pas passer inaperçu. « Fade out », plein de mélancolie donne mois de frissons que « Pristine » (la claque d’entrée) mais est tout de même très réussi. Ensuite « Behinf the mirror » nous rappelle que les deux hommes sont vraiment capables du meilleur. Les guitares sont fragiles, les batteries pas trop présentes…enfin tout est bon dans ce disque, et c’est si rare dans la grande famille des disques auto produits qu’il faut vraiment le souligner. Alors un grand bravo à The Abscence, que l’on va essayer de contacter de suite.

note : 9

par dorian, chronique publiée le 17-09-2004

A voir également :

http://www.theabscence.net

?>