.:.Chronique.:.

Pochette

Fly Pan Am

N'Ecoutez Pas

[Constellation::2004]

|01 Brûlez suivant, suivante!|02 Exéleveur de renards argentes |03 Autant zig-zag |04 Buvez nos larmes de metal |05 Pas à pas step until |06 ... |07 Très très "retro" |08 Vos rêves revers |09 Ce sale désir éfilé qui sortant de ma bouche |10 Le faux pas aimer vous souhaite d'être follement ami |

Le groupe le plus mauvais en français du label Constellation est enfin de retour après trois ans d’absence. Faisant figure de véritable ovni au milieu de tous ces groupes de post rock canadien sombres et torturés, Fly Pan Am propose une musique largement inspirée par les dissonances sonic-youthiennes, franchement rythmée et définitivement rock, tout en restant imprégnée d’expérimentations délirantes.

Et pour ce troisième album, les cinq rigolos de Fly Pan Am ont mis les petits plats dans les grands, cultivant de manière admirable un rock noise psychédelique complètement libre, tutoyant même le bruitisme dérangeant et dérangé de Merzbow lors de quelques interludes. Bien évidemment les influences principales sont largement reconnaissables : Sonic Youth ou Talking Heads, mais que serait un album Constellation sans une bonne grosse dose d’expérimentations audacieuses ? Ainsi Fly Pan Am trace sa route tortueuse au pays pourtant lisse de la pop, martyrisant ici une ligne de basse pas assez jazzy, défonçant par là les fûts d’une batterie trop discrète, s’attardant sur une guitare mal accordée et jouant le même riff plombé pendant plus de dix minutes. Tout se mélange, tout se croise : les refrains, les compléments d’objet direct, les accords, les arpèges et les verbes mal conjugués ; le résultat en est explosif et impossible à décoder. Imaginez Eugène Ionesco jouant du rock, vous aurez peut-être un début de piste vous conduisant à l’univers tordu de Fly Pan Am !

note : 8.5

par johan, chronique publiée le 13-09-2004

A voir également :

http://www.cstrecords.com/

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Noémie : avis du rédacteur

?>