.:.Chronique.:.

Pochette

Minit

Now Right Here

[Staubgold/La Baleine::2004]

|01 Now Right Here|02 CG|03 IJ Variation|04 IJ Muiden|

La sobriété de la pochette du nouvel album de Minit est bien à l’image de ce que le duo composé par Jasmine Guffond et Torben Tilly nous propose ici. Une musique sans artifice, lente, polaire et, bien évidemment, planante. Minit bien que formé à Sidney en 1997 réside à présent à Berlin et quelque part je ne crois pas que ce soit un hasard. Dans la forme les compositions de Minit s’inscrivent bien dans une ambiant à l’allemande dont on a été abreuvé depuis les Klaus Schulze, Tangerine Dream et autres Cosmic Jokers qui ont influencé nombre de gens à travers le monde jusqu’à des types comme Phil Niblock. On ne sera donc pas trop étonné par les ambiances flottantes de « Now Right Here ». Elles ont été maintes fois entendues et cette architecture progressive ne fait que renforcer ce sentiment. Malgré tout on peut percevoir une volonté de faire les choses bien et de dégager une émotion pour chaque morceau. Le côté progressif des morceaux y est sans doute pour beaucoup.

Pas besoin de prendre un acide pour pouvoir apprécier « Now Right Here », le disque se suffit à lui même. Chaque morceau est déjà une sorte de voyage en soi. La musique de Minit est comme de ses instants d’éternités que l’on vit intérieurement et qu’on garde jalousement à l’abri d’oreilles indiscrètes. Pourtant ce disque, on l’a vu, ne propose rien de bien nouveau mais Minit, qui ne se démonte pas pour si peu, offre de longues plages qui se situent hors du temps et qui ne demandent qu’à être appréciées par des esprits ouverts et réceptifs. Rien d’exceptionnel donc de la part de Minit mais le duo à le cœur de faire les choses comme il faut et d’atteindre l’objectif fixé c’est à dire provoquer chez l’auditeur une émotion intérieure que l’on voudrait sereine mais aussi jouissive.

note : 7

par Fabien, chronique publiée le 09-09-2004

A voir également :

http://www.staubgold.com

?>