.:.Chronique.:.

Pochette

Isis

Oceanic Remixes Vol. 3

[Robotic Empire ::2004]

|01 Mike Patton - Maritime|02 Thomas Köner - Hym|03 Teledubgnosis - Maritime|

Déjà le troisième volume de cette chouette aventure des remixes d’Oceanic. On ne va pas vous faire le discours sur le packaging une fois de plus, vous connaissez surement déjà les quelques bémols à cette idée de compiler des titres de la bande à Aaron Turner, retravaillés et revisités par divers artistes ne crachant jamais sur un peu d’expérimentation. Sachez malgré tout que cette fois ci c’est définitif : posséder chacun des trois vinyles est source de satisfaction intense, et quiconque ayant eu la judicieuse idée d’avoir suivi avec attention la parution morcelée de cette collection de remixes ne peut que trépigner d’impatience à l’idée d’acquérir le quatrième et dernier volume qui devrait voir le jour en même temps que Panopticon, le très attendu prochain album d’Isis.

Et donc en attendant la mi-octobre, Robotic Empire nous gratifie de ce troisième volume à l’étiquette bleutée, où le nom de Mike Patton s’étalle fièrement. Bon il faut bien avouer que la présence du leader de Fantômas sur cette série de remixes n’est pas une surprise puisque ce n’est pas la première fois qu’Aaron Turner collabore avec ce joyeux taré à la voix d’ogre. La version CD d’Oceanic était déjà sorti sur le label du monsieur, et Panopticon suivra la même voie.

Pour ce qui est des autres remixes, ce sont Thomas Köner, tête pensante de Porter Ricks, et Teledubgnosis, trio formé autour de Ted Parsons, membre de Godflesh et The Swans, qui s’y collent. Première déception : Mike Patton, celui qu’on attendait le plus au tournant, ne figure pas sur la face B, et ne propose donc qu’un titre d’une poignée de minutes. Et pourtant sa réinterprétation de Maritime est d’une classe ultime ! Réinterprétation ? Oui car c’est bien d’un remaquillage complet dont il s’agit, monsieur Patton se permet de rajouter quelques notes de cithare et d’autres instruments orientaux pour apporter cette dimension exotique tout simplement bluffante. Patton a su également retoucher la voix de Turner de manière inattendue, la féminisant et la dénaturalisant complètement. Bref, l’un des meilleurs remixes d’Isis, à tel point qu’il efface totalement les deux autres. Car après cette claque, il faut bien avouer que le rythme ne suit pas. Thomas Köner propose quelques minutes d’indus minimaliste, accompagnées par le riff de Hym étouffé et passé en boucle ; quant à Teledubgnosis, ils nous proposent une version dub de Maritime, également teintée d’indus et sonnant davantage comme une interlude fatiguante que comme une vraie pièce maîtresse sensée captiver l’auditeur.

De ce troisième volume on ne retiendra donc que la prestation incroyable de Mike Patton, qui aurait méritée de sièger aux côtés du remix de JK Broadrick qu’on retrouve sur le second épisode de cette série en fin de course. A acquérir uniquement si vous possèdez déjà les deux premiers disques, et que vous avez l’intention de complèter cette mini-collection. Sachez tout de même qu’une version double CDs est sortie au Japon, compilant tous les remixes d’Oceanic, y compris ceux du quatrième volume qu’on attend avec impatience.

note : 6

par johan, chronique publiée le 09-09-2004

A voir également :

http://www.sgnl05.com/

?>