.:.Chronique.:.

Pochette

Cocosuma

Reindeer show the way

[Third side records::2004]

La pop bricolo de Cocosuma a évolué depuis leur premier album : “I refuse to grow up”. On était habitué à plus d’innocence et de sonorités électroniques. Mais les membres de Cocosuma ont grandi et deviennent adultes (carrément). Leur musique est donc plus mature, et surtout plus classique. C’est maintenant avec une chanteuse proche d’un univers pop folk que le groupe signé sur le même label que Syd Matters (Third Side Records) revient. Il y a du Syd Matters, du Los Chicros, du Air et du Zero 7 dans leur musique. Une musique feutrée, intimiste qui se veut belle et mélodieuse. L’album passe comme une lettre à la poste, aucune chanson ne déçoit, mais aucune ne donne l’impression d’être un réel chef d’œuvre de composition non plus. Les chansons de Cocosuma sont inévitablement plaisantes, et on a rien à redire sur la production et le son, mais il manque peut être un zeste d’innocence dans cet album. A l’écoute de certaines parties de basses, de claviers, on a l’impression d’entendre leurs compères Los Chicros. Un bon disque néanmoins que vous aurez beaucoup de plaisir à écouter et réécouter.

note : 7

par dorian, chronique publiée le 27-08-2004

A voir également :

http://www.cocosuma.net

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

Noémie : avis du rédacteur

?>