.:.Chronique.:.

Pochette

Round, Carina

The Disconnection

[Dehis (réédition en 2004 chez Interscope)::2003]

|01 shoot|02 into my blood|03 lacuna|04 paris|05 monument|06 motel 74|07 overcome|08 sit tight|09 elegy|

Dans le genre jolie fille qui fait du rock, on vous présente mademoiselle Round : la nouvelle référence britannique qui mérite sa place sur vos étagères entre Pj Harvey et Shannon Wright. Tout comme ses charmantes camarades, Carina a été élevée au blues et au rock dès le berceau, et n’hésite pas à gémir derrière un micro tout en faisant hurler sa guitare.

The Disconnection est le second album de la miss, sorti l’année dernière sur Dehis et réédité cette année chez Interscope, l’occasion pour Liability de vous en parler sans avoir l’air d’être en retard de plusieurs metros. Sur ces neuf titres, Carina explore tous les genres : rock, pop, blues, on peut même deviner quelques touches folks çà et là. Un disque varié, bourré de mélodies taillées au sécateur et d’envolées lyriques particulièrement captivantes. La demoiselle sait s’y prendre pour chopper l’auditeur aux tripes et a manifestement pleinement conscience de son capital sensualité. L’alternance de titres agités et de passages plus envoutants, que certains qualifieront d'érotiques, convaincra n’importe quel fan de la désormais trop assagie Polly Jean. Miss Round transpire le rock et on ne va pas s’en plaindre !

note : 7.5

par johan, chronique publiée le 20-08-2004

A voir également :

http://www.carinaround.co.uk/

?>