.:.Chronique.:.

Pochette

TV On The Radio

Desperate Youth, Blood Thirsty Babes

[4AD/Touch And Go::2004]

|01 The Wrong Way|02 Staring At The Sun|03 Dreams|04 King Eternal|05 Ambulance|06 Poppy|07 Don't Love You|08 Bomb Yourself|09 Wear You Out|10 Dreams (video)|

Ce qui est bien avec la hype c’est que quand vous êtes un tant soit peu curieux vous vous faites toujours avoir avec ce genre de groupe. Ce n’est pas de la crédulité mais à partir du moment ou un buzz se forme autour d’un groupe il apparaît assez difficile de passer à côté. Et buzz, enfin un petit, il y a autour de TV On The Radio. Il faut dire que le premier album de ce quintette new-yorkais a tout pour étonner. Enfin un groupe qui aura eu la bonne idée de ne pas s’engouffrer dans la brèche provoquée par des groupes comme The Strokes. Alors que cette mode commence déjà à s’essouffler surgit TV On The Radio, objet difficilement identifiable et qui fait penser à des formations comme AR Kane ou Long Fin Killie. Ceci dit il est fort à parier que la sphère d’influence du groupe soit nettement plus vaste et qu’en fouillant un petit peu on pourrait trouver ça et là des ressemblances avec des groupes toutes périodes confondues. « Desperate Youth… » est donc ce genre de disque dont il serait bien présomptueux de coller la moindre étiquette.

On passera sur l’évidente mocheté de la pochette du disque pour ne plus s’intéresser qu’à la musique d’un groupe qui n’a manifestement pas envie de se laisser enfermer dans le moindre carcan. Le morceau qui ouvre le bal, « The Wrong Way », fait largement sentir à son auditeur qu’il n’a pas entre les mains un disque comme les autres. Quelques part entre Tuxedomoon et Cabaret Voltaire en passant par des formes assez rock’n’roll, ce morceau taille directement dans là où ça fait mal. Tout de suite on y croit, tout de suite c’est le cœur qui chavire en se disant enfin quelque chose qui ne ressemble à rien d’habituel. « Staring On The Sun » finit de vous achever ou à la limite convaincra les plus récalcitrants. Le reste, passée cette épreuve jouissive, n’est que du petit lait, la cerise sur le gâteau. Certes ce « Deperate Youth… » n’est pas un disque de virtuoses mais il est redoutablement efficace et l’intelligence est toujours mise au service des mélodies. Si ce disque ne devient pas un classique je veux bien être pendu.

note : 9

par Fabien, chronique publiée le 02-08-2004

A voir également :

http://www.tvontheradio.com

http://www.4ad.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

jean marc : avis du rédacteur
Remi DW : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
rentboy : avis du rédacteur
Jack : avis du rédacteur

?>