.:.Chronique.:.

Pochette

du Trèfle, Cloé

Sapristi

[Black coffee / Distrisound::2004]

|01 Instant flou|02 Sapristi|03 Aujourd'hui c'est décidé|04 Que la folie m'emporte|05 Tout s'achète|06 Rencontre du Xème type|07 Nuit timide|08 Plus envie|09 Hors du temps|10 Instrumentation dansottante|11 La danseuse|12 Petit présent|13 Poème|14 Drôle de scénario|15 Cette valse qui n'en est pas vraiment une|

Cloé du Trèfle, de son vrai nom Cloé Defossez, est ma dernière découverte issue de la scène belge, vue lors des dernières nuits du Botanique. J’imagine que nos lecteurs de Belgique la connaîtront en tant que leader du groupe Clover’s Cloé. C’est donc une parenthèse en solo, une “infidélité musicale” comme elle le dit elle-même, que s'alloue la demoiselle, qui s’est déjà offert les premières parties de Vincent Delerm ou d’Arthur H, tout de même.

Cet opus de quinze titres est résolument abouti, nous proposant des titres aux textes qui racontent des histoires, et aux mélodies romantico-réalisto-mélancoliques. Cloé joue du piano avec autant d’aisance que de la guitare ou de l’harmonium. Sa voix étrangement mature et sensuelle se teinte par moments d’un air mutin, comme sur “poème” où on l’entend quasiment sourire ; impossible alors de ne pas revoir les images de sa prestation sur scène, où son plaisir à se produire était parfaitement visible. Quel plaisir de la suivre dans ses mondes imaginaires, de partir avec elle à la recherche “d’un héros des temps modernes” (“Sapristi”), ou de participer à cette “Rencontre du Xème type”. Les morceaux gargnent énormément en rondeur et en richesse grâce aux arrangements (ondes Martenot : “Cette valse qui n’en est pas vraiment une”, cordes : “que la folie m’emporte” et orchestraux) qui ont été réalisés par Renaud Lohest (Yann Tiersen, Venus, Dominique A…). Si l’on ajoute qu’à la production, les manettes ont été tenues par Rudy Coclet (Arno, Mud Flow…), on obtient une image assez précise de cet album à la fois mélancolique et plein de fraîcheur. A mettre sur vos platines très rapidement.

note : 8

par Claire, chronique publiée le 31-07-2004

A voir également :

http://www.cloedutrefle.com

?>