.:.Chronique.:.

Pochette

d'Ithaque, Audrey

Petite Odyssée

[Violet production, 2004::2004]

|01 Des hauts et des bas|02 Quelque part|03 Le soleil|04 Féminité|05 Facile|

Audrey d’Ithaque nous vient tout droit de Besançon. Comme beaucoup, elle a appris la le solfège et le piano au conservatoire. A l’adolescence, elle chante dans des groupes alternatifs, pop, rock ou métal. Sa sensibilité va pourtant vers des musiques plus intimistes et plus électroniques. Partant du principe qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, elle écrit, compose et interprète seule ses chansons. Sur ce CD 5 titres, elle nous offre un échantillon de ses multiples savoir-faire. “Des hauts et des bas” est teinté de nuances funk (elle ne cache pas un goût certain pour Stevie Wonder, Marvin Gaye ou Michaël Jackson) un peu déstabilisantes, où sa voix cristalline a du mal à trouver ses marques et semble sur le point de se rompre à chaque instant. Mais c’est sur des titres plus pop comme “Quelque part” que l’on peut apprécier à sa juste valeur le talent d’Audrey. Ses textes parlent d’amours, du difficile passage de l’enfance à l’âge adulte pour une femme, à qui on demande beaucoup (“Féminité”). Sa voix est utilisée comme un instrument à part entière, se superposant à elle-même en nappes successives. L’album se termine sur “Facile”, morceau sur un air de boîte à musique qui nous entraînerait bien volontiers dans son sillon vers un pays de contes finalement bien réalistes : “hey, mon petit gars, attend moi…”. En tous cas, Audrey d’Ithaque est une artiste à suivre.

note : 7

par Claire, chronique publiée le 29-07-2004

A voir également :

http://www.audreydithaque.com

?>