.:.Chronique.:.

Pochette

Black Dice

Beaches & Canyons

[Fat Cat::2003]

|01 Seabird, Things will never be the same|02 The dream is going down|03 Endless Happiness|04 Big drop|

Il n’a pas été facile de se pencher sur le cas Black Dice. Comment expliquer sans paraître médisant et abruti ?

Black Dice conçoit des sons, de la musique qui dépasse tous les chemins que vous avez pu prendre dans votre vie. L’expérimentation est remarquable, mais finalement est ce agréable de les écouter ? On peut trouver la démarche intéressante, les idées neuves et folles, mais peut on écouter Black Dice sous la douche ? pas sur. Musicalement, ce sont des bruitages, des sons qui se mêlent de toutes parts. Pas de batterie, de guitares etc... que de l’électronique et des sons plus ou moins nouveaux. Sans tomber dans le ridicule, Black Dice est difficile d’accès, trop difficile d’accès.

Car si on s’habitue au premier morceau au fil des écoutes, on ne peut pas dire que l’on soit fan...Et on se demande même comment pourrait on tomber amoureux du groupe. On se demande même si parfois, ce n’est pas du « foutage de gueule », tant le son est indescriptible, vide. Le meilleur moyen reste d’écouter ce 5 titres de 60 minutes.

note : 2

par dorian, chronique publiée le 16-09-2003

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

michael : avis du rédacteur
Yann : avis du rédacteur
Fabien : avis du rédacteur

?>