.:.Chronique.:.

Pochette

Passage

Forcefield Kids

[Anticon::2004]

Le mythique label Anticon annonçait depuis déjà quelques temps la sortie du premier album de Passage, présenté comme le messie du hip hop expérimental dont la lourde responsabilité est de redonner un nouveau souffle au label californien un peu en perte de vitesse depuis quelques mois (années ?). C’est donc avec une certaine impatience que tout le petit monde du hip hop attendait de goûter aux 21 titres salvateurs de Forcefield Kids, un disque qui se révèle au final bien moins renversant que ce à quoi on pouvait s’attendre.

Bon, ce disque est loin d’être mauvais, mais les adeptes du son Anticon ne seront pas vraiment déroutés. Les autres, ceux qui ne connaissent pas ce label, risquent au contraire de prendre une sérieuse claque. A vrai dire, Passage pourrait assez bien représenter l’esprit anticonien puisqu’on retrouve chez ce groupe (composé en réalité d’un seul membre fondateur mais d'autres personnes gravitent autour) tout ce qui fait le charme du label de San Francisco, à savoir une bonne grosse dose d’experimentation éparpillée sur une vingtaine de titres courts et décalés.

Passage évolue donc dans une sphère particulière mais typique de ses aieuls, et puisqu’il faut bien avoir sa propre personnalité pour faire sensation un minimum, le groupe a opté pour des vieux sons de synthés façon 80’s new wave ainsi que pour quelques virages pop, qui, sans révolutionner les choses, arrivent à faire oublier que c’est bien d’un album de hip hop dont il s’agit. Ainsi quelques fois le flow du MC s’oriente vers un chant plus mélodique et haut-perché, toujours en décalage complet avec les samples d’electro vieillotte nintendoesque. Les 21 titres s’enchaînent très rapidement et on retrouvera cet aspect trash tout le long de ce premier opus prometteur. Heureusement une touche de mélancolie et de sonnorités acoustiques viennent adoucir quelques fois cette drôle de mixture qui ne manquera pas de surprendre les néophytes du hip hop.

Au final Forcefield Kids est un disque qui mérite incontestablement sa place sur Anticon, mais les inconditionnels de ce label devront encore attendre un peu avant de se prendre une claque digne de ce nom. Un disque très prometteur cependant.

note : 7

par johan, chronique publiée le 20-07-2004

A voir également :

http://www.anticon.com/

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

louis : avis du rédacteur

?>