.:.Chronique.:.

Pochette

Thee Silver Mountain Reveries

Pretty Little Lightning Paw

[Constellation::2004]

|01 More action! Less tears!|02 Microphones in the trees|03 Pretty little lightning paw|04 There's a river in the valley made of melting snow|

A l'origine, cet EP était vendu exclusivement pendant la toute récente tournée européenne de The Silver Mount Zion Memorial Orchestra & Tra-La-La Band. Mais le label Constellation, qui ne crache jamais sur des rentrées d’argent, a décidé de commercialiser ce délire des membres de The Silver Mount Zion, sachant pertinemment que les fans de Godspeed et compagnie allaient se jeter sur ce disque comme des chiens sur un os trop rongé.

Ces quatre titres ne sont rien d’autre que des fuites de studio ou des enregistrements farfelus pendant des soirées trop arrosées. Changez le nom de Silver Mount Zion en Thee Silver Mountain Reveries, et vous obtenez le dernier disque Constellation à posseder à tous prix si on est un vrai fan de post-rock canadien. More Action! Less Tears!, est un titre issu de la même session d’enregistrement que l’album This Is Our Punk Rock, on a donc droit au même son très soigné, très propre, pour cinq minutes et quelques de Silver Mount Zion plutôt optimiste, beaucoup plus léger que tout ce dont ils nous avaient habitué jusque là. On reconnaît bien le groupe, mais c’est assez surprenant de le découvrir nettement plus enjoué qu’à l’accoutumée. Les trois autres titres ont quant à eux été enregistrés l'automne dernier et ressemblent davantage à des improvisations bancales qu’à de véritables nouveaux morceaux. La production n’est pas propre, on se prend des dissonances de violons, de contrebasses et d’autres cordes plein les oreilles et il y a cette voix d’androgyne, accompagnée quelques fois de choeurs, qui emmène toute cette cacophonie brouillonne sans véritable inspiration.

On s’en serait bien passé de cet EP ! Trop bancal, pas assez propre, trop assourdissant… Au final on ne retiendra que le premier titre, plutôt agréable et surprenant, ainsi que le dernier qui, sans être d’une originalité renversante, est nettement plus écoutable que les deux pavés bruyants de 10 minutes qui allongent la durée de cet EP qui fera sans doute la joie du mailorder de Constellation.

note : 3

par johan, chronique publiée le 19-07-2004

A voir également :

http://www.cstrecords.com/

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

jean marc : avis du rédacteur

?>