.:.Chronique.:.

Pochette

Laudanum

System:On

[Monopsone::2002]

|01 Intro|02 Afternoon|03 FBW (featuring Aidan Moffat from Arab Strap)|04 Words and ideas|05 Scenes from a pornographic movie|06 Honest|07 Nitelife|08 Russian moon|09 Catching blue|10 I'm coming home|11 Symphony for the things left behind|

Sous ce dérivé d’opium se cache le projet electro de Matthieu Malon. On pourrait se dire ‘‘tiens encore un qui s’essaie aux samples et aux machines’’. C’est en réalité bien plus que ça. Ce disque doit pouvoir se ranger dans le bac ‘electronica pop à guitares’, mais sur le devant du bac ! Sorti début 2002 cet album est rempli de guitares et de synthés comme on en a entendu chez M83 quelques mois plus tard. En effet Nitelife ou FBW (Fuck Bruce Willis) avec la voix d’Aidan Moffat d'Arab Strap font méchamment penser à Unrecorded ou Run Into Flowers des antibois. Ensuite on s’en écarte un peu pour tomber dans des samples qui nous plongent dans une atmosphère très cinématographique. Tous les refrains sont entêtants au possible à l’image de Russian Moon sur laquelle on entend une voix de femme nous parler en russe et en anglais d’engins spatiaux et autres télescopes.

On retrouve sur cette 5ème sortie monopsienne des influences allant de l’electro autrichienne ou ouest américaine à un pop sombre de club anglais. DJ Shadow et les Dust Brothers ne sont jamais bien loins. Des titres qui deux ans après n’ont pas pris une ride, si ce n’est quelques petites faiblesses de production. Et dans le même registre on se demande pourquoi les honneurs ont été partagés si inégalement entre M83 et Laudanum. Matthieu Malon sort d’ici quelques semaines sont prochain album sous son vrai nom. On croise les doigts pour que cette magnifique parenthèse d’electronica ne soit pas fermée pour autant.

note : 9

par jean marc, chronique publiée le 21-06-2004

A voir également :

http://laudanum.fr.st

http://monopsone.com

?>