.:.Chronique.:.

Pochette

DAAU

Life transmission

[sony/columbia::2001]

Il est des groupes dont la catégorisation relève de l’exploit. D’un album à l’autre le style évolue de manière fondamentale, pas de remastering, pas d’approfondissement car il n’en est nul besoin… DAAU fait partie de ceux-ci : une mue en bonne et due forme entre chaque album l’un n’évoquant de l’autre que la profonde maîtrise mélodique qui s’en échappe.

Après un premier album étonnant DAAU présente ici, sans rougir, sa propre vision de l’électro-acoustique puisqu'il s’agit, en substance, de quatre instruments dont l’expression simultanée à celle d’une électronica très particulière définit leur « life transmission style ». Surprenant du début à la fin, passant par le hip hop featuring Ya Kid K sur « Mary go round » et le dub lourd de « radical chinese duke », difficile de deviner de quoi sera fait le prochain morceau, le prochain album, sinon de ce qui fait que ces quatre belges ne nous ont pas encore déçu et se permettront, à juste titre, d’explorer encore, pour notre plus grand bonheur leurs frontières musicales…

note : 8.5

par Remi DW, chronique publiée le 18-06-2004

A voir également :

www.daau.com

?>