.:.Chronique.:.

Pochette

Skyphone

Fabula

[Rune Grammofon::2004]

|01 Monitor Batik|02 In Our Time|03 Kinamands Chance|04 Cent Gauge|05 Airtight Golem|06 Mengpaneel|07 Sinne Gas|08 Pandamusic|09 Gossamer|10 Oleana|11 Into Hill Country|12 Brine|

Ce trio originaire du Danemark ne pouvait qu’atterrir dans un label comme Rune Grammofon. Je ne vous le cache pas, Rune Grammofon est certainement la structure qui m’a le plus enthousiasmé ces dernières années. Combien de fois me suis-je agenouillé devant les performances d’un Alog, Phonophani, Supersilent ou d’un Spunk ? Bon j’exagère peut-être un peu mais la capitulation ne fut jamais très loin. Quoiqu’il en soit Skyphone a parfaitement sa place au sein de ce label de haute qualité. Pourtant Rune Grammofon laisse d’habitude la place à une musique plutôt torturée, complexe, parfois proche du contemporain, donnant ainsi libre court à toute les formes d’expérimentations électroniques. Et ici, surprise, Skyphone se veut nettement plus accessible, plus touchant et fragile. Les danois oeuvrent dans une mélodie intimiste rappelant parfois certaines poses post-rockienne de Tortoise (cf « Airtight Golem »). Alors évidemment pour ceux à qui l’émotionnel et le sensible passe avant tout, Skyphone semble parfaitement faire l’affaire.

Pour un premier album le trio a brillamment réussi son examen de passage. On peut alors se laisser porter par ce « Fabula » sans trop de craintes. C’est même d’ailleurs conseillé. Skyphone sait à chaque fois donner le ton juste à ses mélodies minimales et soignées. Certains diront que ce disque est sans doute un peu trop sage mais c’est justement ce qui fait se beauté. Cet album n’est certainement pas fait pour le moindre excité de service. Il fait plus appel à une forme d’écoute sereine et reposante qui est assez révélatrice d’une tendance musicale dans cette partie d’Europe du nord. Les scandinaves, qu’on associe souvent avec les allemands pour ce sens mélodique intimiste et froid mais tellement efficace, ont explosé à la face du monde en délivrant en une poignée d’année une multitude d’artistes de talent. Skyphone est à n’en pas douter l’un de ses plus beaux représentant. Ca change des groupes de death metal qui sont aussi légions dans ces lointaines contrées.

note : 8

par Fabien, chronique publiée le 08-06-2004

A voir également :

http://www.skyphone.dk

http://www.runegrammofon.com

.:.L'avis des autres rédacteurs.:.

dorian : avis du rédacteur
louis : avis du rédacteur

?>