.:.Les News archivées.:.

.:Tana ou la mécanique pour rêveurs (24-06-2014):.

.:L'album de la percée pour Benjamin Schoos ? (11-06-2014):.


Tana ou la mécanique pour rêveurs

Les iconoclastes ont toujours eu une place de choix dans les colonnes de Liability. Il est tout à fait normal qu'on en fasse une particulière pour Daniele Napoli qui est à l'origine du projet Tana Creatures. Tana c'est lui. Les créatures, ce sont ses installations sonores qui ont été conçues à partir de matériaux consacrés à la casse. La démarche, à la base, est à peu près semblable à ce que faisait Einstürzende Neubauten en recyclant des rebuts de l'industrie. Pour autant, Daniele Napoli n'a que cela de commun avec les allemands, papes vivants de la musique industrielle.

En effet, Tana construit des machines qui s'associent la plupart du temps à une musique analogique qui est tout aussi industrielle. Des machines qui, produisent également une musique à partir de l'eau, l'air ou le feu. Les instruments plus traditionnels ne sont pas exclus mais ils ne sont pas le centre de ce qui anime Tana.

Ne travaillant pas seul, Napoli s'est adjoint les services d'Esperimento Pirofonia qui donne vie à toute cette machinerie post-industrielle sur scène.

Encore peu connu par chez nous, Daniele ne demande pas moins que d'exporter ses œuvres en dehors des frontières de l'Italie.

Une expérience qui se veut autant visuelle que musicale dont on peut voir une émanation avec la vidéo ci-dessous issue d'une performance réalisée en 2012.

MECHANIC FOR DREAMERS from URSSS on Vimeo.

Mechanics for Dreamers est donc l'incarnation des travaux de Tana, montrant l'interaction entre les machines et la musique. Un spectacle vivant où la poésie visuelle vient se mêler à une autre plus sonore tout en faisant le jeu de la performance. On retrouve dans Mechanic for Dreamers tout le processus créatif de Tana et montre que le concept porte définitivement bien son nom.

Tana Creatures est de ces projets hors champs et pourtant aussi moderne que n'importe quel autre. On ne saurait d'ailleurs que trop conseiller d'aller sur leur site tant on peut voir la pluralité de l'approche créatrice de l'italien. On peut y voir un ensemble de ses diverses créatures mais aussi de multiples performances qui n'ont de cesse de nous interpeller. Se définissant comme un "art de la transformation" Tana montre que tout peut être recyclé et que la matière ne meurt jamais.

En somme, Tana Creatures est cet art moderne, cet avant-garde qui pousse chacun d'entre nous à aller au-delà de nos propres présupposés sur l'art et la musique. En ce qui nous concerne, donc, une belle découverte.

Source : http://www.tana-creatures.it/

(le 24-06-2014 par Fabien)

.:Retour aux news courantes:.
.:Retour au haut de la page courante:.

L'album de la percée pour Benjamin Schoos ?

Ce nom ne vous dira peut-être rien mais pour les féru de pop celui de Miam Monster Miam plus surement. Benjamin Schoos en fut l'un des membres mais, en Belgique, il est aussi connu pour être un compositeur et un producteur assez prolifique et à la belle réputation. C'est aussi un homme qui sait s'entourer. En effet, pour les deux ep qui viennent de sortir Benjamin Schoos a pu compter sur les aides précieuses de personnes comme Laëtitia Sadier (Stereolab) ou April March.

D'ailleurs, le premier single, Une dernière danse, qui sera extrait de l'album à venir cet été, comprends cette même Laëtitia Sadier en featuring. Et force est de constater que la pop de Benjamin Schoos a une classe indéniable. Nous aurons surement l'occasion d'en reparler mais en attendant l'album on pourra se jeter sur les eps Une dernière danse et Visiter la lune, désormais disponibles.

Source : http://www.miammonstermiam.com/

(le 11-06-2014 par Fabien)

.:Retour aux news courantes:.
.:Retour au haut de la page courante:.

?>